La forêt des damnés – Carrie Ryan

Publié le par morduedesbouquins

Mary vit dans un village entouré de grillage. Derrière, les “damnés”, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Pas question de s’aventurer dehors, pourtant Mary rêve d’ailleurs, s’interroge sur le reste du monde (d’autres groupes ont-ils survécu au “Retour”, cette infection qui fait revenir les morts sous forme de zombies ?), voudrait tant découvrir ce mythique océan dont lui a parlé sa mère et dont l’existence incertaine la fascine. Recluse chez les Soeurs qui dirigent la petite communauté d’une LA_FOR-1-copie-1.JPGmain de fer, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Un jour, les “damnés” traversent le grillage et attaquent.... 

 

 

Mon avis :

Joli coup de cœur. L’ambiance est pesante, terne, désespérée. On rentre dans un monde sans éclat, réglementé par des lois, les interdictions pour la survie. Et puis, il y a les barrières. Le grillage. Long. Haut. Insurmontable. Le style est donné dès le départ : ce roman est original, à des kilomètres de tout ce qu’on a pu lire jusque là.

L’auteure nous raconte la vie de Mary, une jeune fille qui est née, et qui grandit dans le village, au beau milieu d’une forêt. Sa vie est dictée par des règles de conduite, des interdictions. Elle ne doit, par exemple, pas passer de l’autre côté de la barrière. Dans la forêt. La forêt des dents et des mains. Autour du village, en effet, à travers les bois, les arbres, s’agitent les damnés. Des zombies. D’anciens humains contaminés par une étrange infection. Des êtes abjectes, affamés de sang et de chair. Ils sont dangereux. Ils sont contagieux. Une seule morsure, et hop : la victime devient un damné. Le village survit grâce à des règles, depuis des années. Et personne ne se pose de questions. Mais Mary, elle, connait les histoires, les légendes, sur le monde de l’autre côté. Elle rêve de la mer et d’autre chose. Elle ne veut pas passer sa vie dans « une cage ». On la suit, avide nous aussi de réponses, tout comme elle. Après un événement tragique, sa vie bascule et elle va bouleverser cet étrange monde reclus.

Mary est intelligente, curieuse, et surtout très rêveuse. A quelques passages, on peut même la trouver égoïste. Oui. Mary est égoïste. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut. Elle ne pense pas toujours aux conséquences de ses actes… Mais les lecteurs se retrouveront en elle. Forcément. C’est une héroïne idéale, bien écrite, avec ses rêves, son passé, ses doutes, ses peurs.

Bref, le récit est allaitant, l’histoire parfaitement travaillée. L’auteure joue avec l’atmosphère angoissante qu’elle a créée. Ce roman est juste fabuleux. Notre cœur s’agite au fil des pages. On tremble. On pleure beaucoup. On s’inquiète. C’est vraiment un roman à dévorer. Aussi bien par les plus jeunes, que par les plus grands !

NOTE 5/5

Commenter cet article