La Couleur de l'âme des anges (t1) - Sophie Audouin-Mamikonian

Publié le par kkrolyn

couv59549891.jpgJeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable...
Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d'elle ?

 

 

 hurlement

*L’avis qui va suivre est assez mitigé, c’est à rien n’y comprendre. Vous voilà prévenus !*

So, let’s go ! J’ai tout de suite été séduite par la 4e de couverture et la couverture. La 4e de couverture m’intriguait tout particulièrement et la couverture est superbe ! Ces couleurs qui se mélangent, cela donne un côté très féérique – non, très angélique. Magnifique.

Lorsque j’ai commencé à lire ce livre, j’ai été plongée directement dans l’histoire. Les pages défilaient à toute vitesse, j’étais à fond dedans, j’aimais le mystère autour de la mort de Jeremy, ces histoires d’anges, le concept développé autour d’eux… J’ai lu la moitié du livre très (très) vite. J’adorais. J’ai adoré la rencontre avec Allison, la façon dont Jeremy évoluait à présent dans le monde en essayant de trouver des réponses et aussi de protéger Allison. Je trouvais son rôle « d’ange gardien » très touchant. Et j’aimais bien le caractère de tous les personnages présentés. Surtout qu’on rencontre plusieurs personnages célèbres, cela donne un vrai charme à l’histoire ! L’auteur déborde d’imagination, j’étais bluffée par ce qu’elle insérait, et l’humour qu’elle utilisait à bonne escient. Mais ensuite…

Ensuite, il y a la mort d’Allison, sa venue parmi les anges… Et là, je ne sais pas trop, j’ai décroché. J’ai trouvé que le récit devenait « mou », avec la place importante que prenait la relation entre les personnages. Surtout que tous ces bons sentiments dégoulinants d’amour… Je veux bien, mais pas si vite, quoi. OK, Jeremy était amoureux d’Allison avant sa mort, mais quoi ? Hop ! D’un coup, elle aussi ? Mouais… J’ai trouvé ça pas trop crédible, mais enfin… Passons… Là, on a tout un passage plein de sentiments mais qui manque cruellement d’action. Et puis des scènes de sexes, que je n’ai pas trouvées très bien écrites, cela créait un « trop » inutile à mon sens…

Du coup, j’ai mis des jours entiers avant de continuer le livre ! Vraiment, je n’étais plus dedans. Et j’avoue, même lorsque l’intrigue reprend, que l’action est à nouveau là, je n’étais plus aussi fan. Les personnages m’ont agacée. Jeremy surtout. D’habitude, c’est vrai que l’on ne voit pas souvent de héros narrateur en YA, et j’étais ravie d’avoir Jeremy comme « guide », au début. Après, il devient vite soulant. Je n’ai pas aimé ses réactions. Si je l’avais eu en face de moi, pour de vrai, je crois qu’il se serait reçu plusieurs gifles ! Autant vous dire que comme il devient le super héro de la fin de l’histoire, j’ai trouvé ça peu crédible, là encore. Un super méchant balayé en un rien de temps alors qu’on s’attend à une méga bataille… Tout est trop « facile », surtout pour Jeremy. Dommage. Cela fait que l’histoire retombe comme un soufflé.

Je ne sais pas si je lirais la suite (pas sûr) surtout que la fin se suffit à elle-même. Je dirais que ce livre est une bonne surprise mais sans plus.

 

troispoints

 

 

BANIRE~1

 

A comme... Sophie Audouin-Mamikoni

 

challenge-ny-12

Commenter cet article

Emily 14/03/2012 16:18

Malgré ton avis mitigé, il me tente bien, car il m'intrigue depuis quelques temps déjà. Cette nouvelle collection est à suivre d'un oeil attentif.