Strange Angels t1 - Lili StCrow

Publié le par kkrolyn

strange-angels-cover.jpg

 

Le vrai monde est un endroit effrayant. Demandez simplement à l’orpheline de seize ans, Dru Anderson, une fille déterminée qui a eu sa juste part de méchants. Elle est armée, dangereuse et prête à tuer et à poser les questions plus tard. Il lui faut donc du temps pour savoir à qui elle peut faire confiance... Du plus loin qu’elle se rappelle, Dru Anderson a toujours été «étrange». Elle voyage de ville en ville avec son père à la poursuite des choses qui apparaissent la nuit. C’est une vie bizarre, mais une bonne vie — jusqu’à ce que tout explose dans une ville glaciale et délabrée du Dakota, lorsqu’un zombie affamé force la porte de sa cuisine. Seule, terrifiée et piégée, Dru va devoir compter sur chaque recoin de son esprit et s’entraîner à rester en vie. Les monstres ont décidé de chasser à leur tour, et cette fois, Dru est au menu. Ses chances de survie? À peu près nulles.

 

Hé bien, je crois que je n’ai jamais mis autant de temps à terminer un livre… Sincèrement, je m’interrompais dans ma lecture et je mettais des jours avant de reprendre ! Il faut dire qu’en cours de lecture (vers le milieu du livre) j’ai décroché de l’histoire. Ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas moi-même… Il m’a fallu tout le courage du monde pour me replonger (sérieusement) dans ce tome… Et voilà ! Je l’ai terminé. Alléluia.

Le début commence de façon très classique. Dru vit avec son père, avec qui elle combat les forces du mal et tue les créatures surnaturelles. Tout ça ressemble beaucoup à la série Supernatural que j’adore. D’ailleurs, je crois que c’est la raison pour laquelle j’ai eu autant de mal avec ce livre. Je ne cessais de comparer ce pauvre roman avec la génialissime série tv… Franchement, c’était donc impossible qu’à mes yeux, elle réussisse à briller... Mais bon. La suite du roman part quand même dans des directions différentes. Heureusement.

L’héroïne est un mélange palpable entre Anita Blake et une adolescente banale. Oui, étrange, mais réaliste. Ce roman a beau parler de loups-garous, vampires, zombies et j’en passe… Cela reste du Young Adult et parfois, cela se ressent vraiment. Le début est sombre, plutôt tragique, pour s’orienter ensuite vers une quête de vérité et de vengeance.  Les personnages sont intéressants, même si j’avoue avoir eu un peu de mal à m’attacher à Dru. En plus, elle est hystérique, pleurniche bvien trop souvent à mon goût et se met à crier chaque fois qu’un monstre lui tombe dessus. Mais n’est-ce pas censée être habitué depuis sa tendre enfance à ce genre d’attaque ? A l’entendre si, vu qu’elle a tout vu, tout fait ! C’est un peu une mademoiselle je sais tout…  Au contraire de la demoiselle, son ami Graves est drôle, vrai et attachant ! Directement,  on se lit avec lui et son histoire. Je trouve vraiment que c’est le personnage le plus développé de l’histoire. D’ailleurs, Christophe, lui, n’est que brièvement survolé… au point, où je ne sais toujours pas quoi penser de lui.

Le point négatif de ce roman étant, je pense, les longueurs. Est-ce pour cela que je laissais si souvent tomber ma lecture ? Peut-être. Mais quoi qu’il en soit, il y a vraiment des longueurs. Lorsque cela monte un peu en rythme, cela ne dure pas très longtemps et cela retombe aussi sec… Dommage. Le dernier quart du livre est quand même pas mal. C’est ce que j’ai préféré. Le grand méchant est découvert, un bon méchant, bien flippant comme il faut. Ça j’ai vraiment apprécié.

En conclusion, je dirais quand même que c’est un roman à découvrir. Il y a de bonnes choses. On passe aussi bien de la tristesse, à l’émotion, à (un peu) d’ennui et à de l’action… C’est un tome d’introduction, et le prochain tome promet sûrement de meilleures choses !

Autre bémol, la couverture que je n’aime pas du tout… La VO était tellement plus belle !!

Note : 3/5

S comme... Lili StCrow

BANIRE~1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nyx 17/01/2012 21:16

juste 3/5 ?
Et pourquoi tu es dessus par la couverture ? C'est la même que la VO en légèrement plus claire (j'ai les deux à la maison)

kkrolyn 18/01/2012 14:10



Je ne sais pas, mais je trouvais qu'elle rendait mieux en VO, justement dans les tons plus clairs. Après je t'avoue que je n'ai vu la couverture Vo qu'une fois lorsque je l'ai achetée à une
copine mais j'en gardais un meilleur souvenir!


J'espère bien que la suite me fera changer d'avis, et me convainquera plus sur cette histoire!! :))