Sombre éclat - Simon Tolkien

Publié le par kkrolyn

Tolkien.jpg

Londres, 1958. Le jeune David Swain est condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de l’amant de sa petite amie, Katya. Sa culpabilité ne fait aucun doute… sauf pour l’inspecteur Trave, qui ne peut cependant rien prouver.

Oxford, 1960. Le prisonnier s’évade. La même nuit, on retrouve le corps de Katya, sauvagement assassinée. Une chasse à l’homme est lancée contre Swain. Pourtant, les soupçons de Trave se dirigent dans une tout autre direction : l’oncle de Katya, Titus Osman, un riche diamantaire, et son mystérieux beau-frère, Franz Claes, qui semble prêt à tout pour cacher ses anciennes amitiés nazies.

Mais les motivations du policier sont suspectes : la jalousie de voir sa femme lui préférer Titus l’aveuglerait-il ? Ou a-t-il compris, au contraire, que ces meurtres passionnels n’étaient que les dommages collatéraux d’une machination d’une tout autre ampleur ?

 

 

 

hurlement-copie-1

Voilà longtemps que je ne m’étais pas plongée dans un thriller, surtout un thriller qui situe son intrigue dans les années 60 ! Cela m’a changé de mes autres lectures du moment et ce n’était pas plus mal ! Je remercie donc vivement les éditions Michel Lafon et la team livraddict pour ce partenariat! :)

 

Bon, alors... Par où commencer ? Au début, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages, peut-être un peu trop pour une telle histoire, mais au fil des pages, les personnages se construisent, on apprend à les connaitre, à les aimer et à les détester. Ils sont tous plutôt bien construits et intéressants.  Ils ont de vrais sentiments, ils agissent vraiment.  Chacun apporte quelque chose à l’histoire et c’est un très bon point.

 

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère, les lieux, les scènes de ce roman. Les années 60 m’ont toujours beaucoup intéressée et j’ai aimé cette idée d’intégrer son intrigue dans un contexte d’après guerre. Plusieurs années ont beau être passées, le conflit est encore très présent dans la tête de chacun. C’était un petit plus vraiment intéressant pour l’écriture et l’évolution des personnages.

 

Au-delà de ça, j’ai apprécié la chasse à l’homme qui est plus ou moins mise en place pour retrouver David. J’aurais aimé qu’on axe un peu plus sur ce fait parce que j’aime les films de chasse à l’homme, j’en aime donc également les livres^^.  Bien sûr, l’inspecteur ne prend pas part à tout ça, il a sa propre théorie en tête. Disons le tout de suite, c’est une affaire délicate. Il y a un peu de conflit d’intérêts, beaucoup de rancœur mais aussi des tonnes de volonté de la part de Trave (mon personnage préféré, soit-dit en passant). J’ai d’ailleurs adoré la relation « haine » qui est présente entre Trave et Titus, une relation vraiment passionnante à lire !

 

Concernant l’intrigue, j’ai trouvé que l’auteur nous la situait dans des décors très visuels, très « agatha christie », en mélangeant un peu d’hitchockien au passage. Si, si, je l’ai ressenti comme ça. Le (grand) moins étant le manque de suspens. Hé oui. L’auteur nous donne les clés de l’intrigue bien trop vite. Cela manque quand même de rebondissements et de surprises ! On a vite la résolution sous les yeux, et honnêtement, cela s’est déroulé exactement comme je l’avais pensé. Dommage pour ce petit bémol, mais le reste c’est que du bonheur ! J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture !

 

4points Un petit mot spécial pour Moniseur Jean Noël Chatain qui a traduit ce roman et que je remercie également. A juste titre, il me disait que les traducteurs sont que peu souvent mentionné et remercier pour le travail qu'il fournisse dans la publication d'un roman. Du coup, dorénavant, j'aurais un petit mot pour les traducteurs des romans VF que je lis! C'est la moindre des choses... ;)

 

Publié dans Romans Divers

Commenter cet article

Jean-Noël 23/03/2012 18:21

Le traducteur vous en remercie, d'autant que, je le dis et le répète, les blogueurs et blogueuses font un boulot de critique souvent argumenté, fouillé (car, eux, lisent les bouquins !)
contrairement à certains journalistes dits "littéraires".

Samlor 13/03/2012 12:20

2ème avis de suite de positif sur ce livre, les 2 se rejoignent d'ailleurs! ca me conforte dans l'idée de le lire!