Insatiable - Meg Cabot

Publié le par morduedesbouquins

 

Dialoguiste pour la série TV « Insatiable », Meena Harper possède un don : elle prédit la mort des gens. Ce qui lui permet de sauver la vie de certains d’entre eux. Son rêve de devenir rédactrice en chef de la série se voit réduit à néant quand la place est donnée à sa rivale Shoshona. Manquant de se faire dévorer par des chauves-souris, Meena est sauvée par Lucien Antonescu, le prince des ténèbres, venu à New York mettre fin à une série de meurtres impliquant certains de ses sujets. Lorsque Meena l’apprend, il est trop tard : elle est déjà amoureuse. Partagée entre le doute et l’épouvante, elle est forcée de se rendre à l’évidence quand elle se retrouve impliquée dans une véritable guerre de clans.

 

 

Hum… Je ne sais pas vraiment quoi dire de ce roman. La couverture m’avait tout de suite interpellée, ainsi que le synopsis, et j’avais vraiment envie d’acheter ce livre. Avant de mettre la main au porte monnaie, j’ai quand même été lire quelques avis sur le net, sur ce roman, et je dois dire qu’ils n’étaient pas vraiment positifs… Mais bon. Vous savez bien quand une envie vous tiraille, que vous savez que vous allez craquez, mais que vous ne pouvez rien faire d’autre que de céder… Bref, oui, j’ai acheté le roman.

 

Bof. Bof. Voilà mon avis. En un mot, c’est « Bof ».

 

Ça ne vous suffit pas ?

Ok ; Alors … Ça semblait prometteur. Enfin, cela aurait pu être prometteur. L’univers est sympa : la télévision, l’envers des séries télés, la folie mania sur les vampires… Et puis, on a même droit à une héroïne qui a horreur des vampires et qui trouve que cette obsession sur les buveurs de sang est idiote ! Du coup, il y avait de quoi créer de jolies surprises pour le lecteur. Mais au lieu de ça, c’est plat. Pire, tout se passe trop vite : la rencontre, l’histoire d’amour, la chute. L’histoire est insatiable.jpgun peu décousue, et j’avoue avoir eu du mal à accrocher.

L’héroïne est drôle, elle sait lancer quelques piques sympas, bien placées, mais elle fait les mêmes erreurs que toutes les autres.

 

Au final, on se retrouve avec un roman pas vraiment original, qui surfe sur la vague du moment (à savoir les vampires – quoi que sur ce point, il faut quand même que je fasse ma petite remarque : je trouve que les histoires de vampires ont fait leur temps, mais que maintenant, il faut  passer à autre chose…*les loups garous !!!Oups ! Je m’égare… ^^A bon entendeur…)

Non, c’est vrai, je ne suis pas contre les histoires de vampires, mais maintenant quand on écrit sur les vampires, il faut savoir se démarquer, créer quelque chose qui sorte du lot, qui réussisse à surprendre, à être original. Ce qu’Insatiable ne parvient pas à faire.

 

A coté de ça, il n’y a bien sûr pas que du négatif. Non. L’écriture est fluide, Cabot est un bon auteur, elle a créé des personnages attendrissants, amusants, avec des noms qui font sourire. Et puis, les répliques sont plutôt bien trouvées, et on a en prime une jolie romance… Mais, malgré ça, l’intrigue ne parvient pas à nous faire décoller, et ça reste du déjà vu. Dommage.

 

Ma note : 2/5

 

Publié dans Bit Lit

Commenter cet article

Luna 16/07/2011 15:35


J'ai beaucoup apprécié ce bouquin, car il est ironique. J'en ai vraiment marre des vampires que l'on voit partout en ce moment, et dans Insatiable, Meg Cabot se moque gentiment de cette vague et
c'est super bien passé...
C'est drôle, sans prétention, agréable à lire ! Par contre, bizarrement j'aurais préféré que ce premier tome soit un peu plus concis, tant pis !

Si jamais ça t'intéresse, tu trouveras mon avis sur ce livre sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!