Immortels

Publié le par morduedesbouquins

51etC2jYZDL__SL500_AA300_.jpg 

J’ai longtemps hésité à acheter ce livre. Achètera ? Achètera pas ? Et finalement, hop ! Je me suis lancée. Et vous savez quoi ? J’ai bien fait.

Immortels est une belle histoire. Un souffle nouveau dans les black moon. Oubliez vampires, anges, fantômes ! Cette histoire traite d’immortels. Des êtres anciens, qui vivent des siècles, sans être touchée par le temps et par la vieillesse. Plutôt cool, hein ? Ouais. Enfin, ce n’est plus vraiment l’avis du personnage principal de ce livre, Nasty, qui se rend compte après une sortie entre immortels (sortie qui se passe mal) qu’elle n’a plus aucune réalité du bien et du mal, et qu’elle est blasée, qu’elle n’a plus aucun gout à rien. Elle décide donc de s’en aller, pour s’éloigner des autres immortels avec qui elle traîne, et elle se retrouve dans un centre pour immortels. Etrange. Oui. Un centre d’immortel, comme un centre de désintoxication, sauf que là, les activités sont le jardinage, les cultures, la relaxation… Rien de très glamour.

D’ailleurs, si vous attendez de l’action, passez votre chemin. C’est un peu ce que je regrette dans ce livre : le manque d’action. Cependant, toute l’action se passe dans l’évolution de Natsy, depuis sa prise de conscience jusqu’à ses changements. Elle va également faire quelques rencontres surprenantes, et plus particulièrement une rencontre qui va la replonger dans les limbes de son sombre passé. Natsy a des secrets. Au fil des pages, nous en apprenons plus sur elle, ses origines, et cet aspect du livre est passionnant. Le récit jongle entre flash back et réalité, comme un puzzle pour faire découvrir au lecteur le passé de Natsy, pour comprendre ce qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

L’histoire d’amour est certes au second plan, mais elle reste présente derrière les mots, les gestes, et donne au roman une petite tendresse appréciable, un petit « plus » très intéressant à lire.

NOTE : 4/5

Commenter cet article