GhostWalkers (tome 2) - Christine Feehan

Publié le par morduedesbouquins

Un seul homme peut la protéger. Mais lui, qui le protégera?

À cause de son don mystérieux, Dahlia a passé toute sa vie à l’écart du monde. Alors qu’elle pensait avoir enfin trouvé un semblant de tranquillité, son univers s’écroule brutalement. Elle est soudain la cible de tueurs sans pitié. Plus aucun lieu n’est sûr, pas même son vieux refuge. Tous ses espoirs reposent uniquement sur Nicolas, un dangereux soldat qui a pour mission de la protéger.
Ensemble, ils génèrent une chaleur bien plus intense qu’elle aurait pu l’imaginer. Mais peut-elle lui confier ses secrets… des secrets pour lesquels certains sont prêts à tuer ?

couv65158447.jpg

Merci aux Editions Milady et à Livraddict de m’avoir permis de découvrir ce nouveau tome !

J’avoue c’est avec une certaine appréhension que j’ai commencé le livre. Rappelons que le tome 1 avait été une petite déception pour moi. Peut-être avais-je mis la barre trop haute pour cette nouvelle saga ? Peut-être, sûrement… Quoi qu’il en soit, le tome 2 était dans ma bibliothèque et j’avais décidé de laisser une seconde chance à cette histoire… Me donc voilà embarquée à nouveau avec les GhostWalkers, ces êtres, ces soldats, dotés de pouvoirs psychiques.

 

Avant toute chose, est-ce que j’ai le droit de préciser que je déteste cette couleur verte sur la couverture ? Et la photo, bof-bof… Enfin bref passons… En lisant le résumé, surprise ! On n’a plus les mêmes personnages principaux. Oui, dommage qu’on suive de nouveaux personnages parce qu’un seul tome n’aide pas à comprendre et à apprécier assez Nicolas et Dahlia (que j’ai d’ailleurs moins aimé que Lily et Ryland… Comme quoi !)

 

Au fil de la lecture, je m’accroche… L’intrigue est bonne, et bien mieux développée que dans le premier opus. On a de l’action ! Certes, la romance l’emporte quand même sur l’action mais c’est mieux. Il y a quelques surprises, surtout quand on connait l’identité du tueur de la fin. On est plus emporté, plus impliqué… Et il y a moins de répétitions lourdes et inutiles - quoique Nicolas soit particulièrement agaçant... 

Petit à petit les idées se mettent en place, l’ensemble est convainquant. Cependant, je ne sais pas, mais pour me plaire il manque encore ce petit « plus », ce « truc » qu’ont par exemple les séries comme les femmes de l’autre monde, les vampires de chicago… pour me passionner. Cela reste une lecture divertissante, originale (le monde scientifique ne m’a jamais paru aussi exaltant !) mais pas exceptionnelle.

 

C'est décidé, je ne continuerai pas cette saga. Dommage. Mais qu'importe! Il y a encore plein d'autres histoires à découvrir!!

Publié dans Bit Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article